burnout et sophrologie - saint-mandé montgeron véronique quéval

Parce que je souhaitais avoir un éclairage approfondi sur le burn-out et les méthodes sophrologiques appropriées, j’ai suivi une formation de 2 jours au CEAS Paris sur ce thème.

Au programme :

  • qu’est-ce-que le burn out ? quelle est la différence avec la dépression ?
  • comment reconnaitre une personne en état de pré burn out lors de l’anamnèse et quelles sont les exercices sophrologiques adaptés ?
  • dans quel état physique, mental et émotionnel se trouve une personne en burn out ? quelle est l’évolution dans le temps et comment l’accompagner en sophrologie ?

Cette formation était animée par Florence Parot, directrice de la Sophrology Academy, école de sophrologie au Royaume-Uni. Une formation de qualité, riche en théorie et en exercices pratiques.

Le burn out arrive lorsqu’il y a eu TROP DE TOUT pendant TROP LONGTEMPS

burn-out

Dans cette vidéo de 3mn30, Richard Esposito nous explique quels sont les signes avant-coureurs du burn-out et quelles peuvent être les solutions médicales.

“Les personnes les plus sujettes au burn-out, nous dit-il, sont perfectionnistes, très investies dans leur travail et ont du mal à sentir leurs propres limites. Les signaux qui doivent alerter sont des problèmes de sommeil, de l’irritabilité, un repli sur soi, l’isolement, et le travail est ressenti comme une contrainte.”

“Les solutions : consulter son médecin, faire une thérapie, aller voir un sophrologue.”

[alert type=”success” close=”false”]La sophrologie peut en effet agir en curatif mais aussi en préventif. La personne va apprendre écouter les signes négatifs  et à évaluer ses propres limites.[/alert]

Richard Esposito est philosophe, directeur du Centre de formation des sophrologues professionnels (CFSP) – école de Normandie et directeur du comité éditorial du magazine  « Sophrologie – pratiques et perspectives ».