sophrologie et menopause

menopause

Pendant la ménopause, la sophrologie peut aider à diminuer l’intensité des bouffées de chaleur, limiter les pointes de stress, calmer l’irritabilité, éviter les accès de tristesse. Elle permet de trouver un contact positif avec son corps. Basée sur le rapport intime entre le corps et l’esprit, elle apprend à trouver l’énergie qui est en soi, à savoir se faire du bien, à découvrir ses propres ressources. La pratique n’est certes pas miraculeuse. Mais plus on répète les exercices et mieux elle marche.

Les exercices sont simples, sans contre-indications, et peuvent être pratiqués par toutes. Il s’agit, en se décontractant, en respirant profondément et en fermant les yeux, d’apprendre à visualiser des images positives associées au bien-être et au calme. Par exemple, on s’imagine allongée sur une plage, écoutant le bruit régulier des vagues, on respire les odeurs, etc.

On apprend à respirer en longues expirations et inspirations qui aident aussi à se concentrer, à faire le vide et à ralentir le rythme cardiaque. « Au début, le cerveau en activité et les muscles sous tension ne se “déconnectent” pas facilement. Il faut s’exercer ». Progressivement, les exercices deviennent plus faciles à réaliser, les images visualisées se précisent, arrivent plus rapidement. Le cerveau les intègre comme une partie du vécu. Il recherche ensuite ses émotions positives pour trouver des solutions adaptées aux circonstances négatives (soucis, stress). Et l’on devient capable de « récupérer » pour ne pas accumuler le stress, grand ennemi du sommeil, des bouffées de chaleur, du vieillissement.

Lire l’article complet sur http://www.topsante.com/medecine/gyneco/menopause/vivre-avec/menopause-laide-du-yoga-et-de-la-sophrologie-58987

sophrologie et retraités

sophrologie et retraités

Par le développement positif des potentiels et ressources de chacun, la sophrologie permet de préparer les personnes retraitées ou futures retraitées à affronter plus sereinement ces nouvelles étapes et les situations diverses de la vie qui les attendent.

Pour beaucoup, le départ en retraite est vécu avec une sensation de vide, inutilité, et en résulte une mauvaise adaptation à cette étape de la vie.

La sophrologie pour les rassurer et leur faire prendre en compte toutes les valeurs et capacités qu’ils ont eu à un moment dans leur vie et montrer que cela fait toujours partie d’eux. Puisque cette étape n’est autre qu’une source d’épanouissement, de découvertes, de liberté… !

Les exercices utilisés sont choisis et adaptés aux personnes, à leurs conditions et en fonction du thème abordé.

Lire l’intégralité de l’article sur http://www.sophromedia.fr/sophrologie-et-retraites/

Crédit photo : pixabay.com

Alzheimer Actualités – Mars Avril 2015 – Éprouver des émotions positives lors d’une marche dans la nature, en écoutant de la musique, en éprouvant un sens d’admiration face à quelque chose de beau, ou encore de la compassion, de la joie…permet de faire baisser les cytokines proinflammatoires, marqueurs bien connus de l’inflammation.
Et de nombreux travaux donnent à penser que l’inflammation joue un rôle important au cours des pathologies neurodégénératives.

Étude faite sur plus de 200 adultes jeunes par un psychologue de l’University of California à Berkeley.

Source : Alzheimer Actualités – Mars Avril 2015

alzheimer_actus_mars_avril_