burnout et sophrologie - saint-mandé montgeron véronique quéval

Parce que je souhaitais avoir un éclairage approfondi sur le burn-out et les méthodes sophrologiques appropriées, j’ai suivi une formation de 2 jours au CEAS Paris sur ce thème.

Au programme :

  • qu’est-ce-que le burn out ? quelle est la différence avec la dépression ?
  • comment reconnaitre une personne en état de pré burn out lors de l’anamnèse et quelles sont les exercices sophrologiques adaptés ?
  • dans quel état physique, mental et émotionnel se trouve une personne en burn out ? quelle est l’évolution dans le temps et comment l’accompagner en sophrologie ?

Cette formation était animée par Florence Parot, directrice de la Sophrology Academy, école de sophrologie au Royaume-Uni. Une formation de qualité, riche en théorie et en exercices pratiques.

Le burn out arrive lorsqu’il y a eu TROP DE TOUT pendant TROP LONGTEMPS

burn-out

Dans cette vidéo de 3mn30, Richard Esposito nous explique quels sont les signes avant-coureurs du burn-out et quelles peuvent être les solutions médicales.

« Les personnes les plus sujettes au burn-out, nous dit-il, sont perfectionnistes, très investies dans leur travail et ont du mal à sentir leurs propres limites. Les signaux qui doivent alerter sont des problèmes de sommeil, de l’irritabilité, un repli sur soi, l’isolement, et le travail est ressenti comme une contrainte. »

« Les solutions : consulter son médecin, faire une thérapie, aller voir un sophrologue. »

[alert type= »success » close= »false »]La sophrologie peut en effet agir en curatif mais aussi en préventif. La personne va apprendre écouter les signes négatifs  et à évaluer ses propres limites.[/alert]

Richard Esposito est philosophe, directeur du Centre de formation des sophrologues professionnels (CFSP) – école de Normandie et directeur du comité éditorial du magazine  « Sophrologie – pratiques et perspectives ».