sophrologie et fibromyalgie

Dans cette maladie atypique et mystérieuse, qu’aucun examen médical, biologique, radiologique … ne révèle (si ce n’est les fameux 18 points de douleur reconnus comme critères de la fibromyalgie par le collège américain de rhumatologie en 1990), le corps et le psychisme de la personne vont être considérablement impactés, altérés, essentiellement et principalement par trois facteurs qui vont accentuer le ressenti et la pénibilité de cette maladie : la douleur (dérèglement pouvant aller jusqu’à la souffrance), la fatigue (pouvant aller jusqu’à l’épuisement, voire un anéantissement total) et des troubles du sommeil (présents chez 80 à à 90 % des fibromyalgiques). Ces trois facteurs combinés vont même aller jusqu’à précipiter un certain nombre de malades vers la dépression (« une dépression en réaction »).

La sophrologie peut prendre en charge une personne atteinte de fibromyalgie : à lire sur www.federation-sophrologie.org/revue-sophrologie/fibromyalgie-et-sophrologie.html